Les grades de ceinture (Obi, kyu, dan, menkyo,...)

ceinture, dan, kyu, obi -

Les grades de ceinture (Obi, kyu, dan, menkyo,...)

Si certains arts martiaux (budo), comme le iaïdo et l’aïkido, refusent de marquer le grade par un signe extérieur, la grande majorité des pratiquants comme le judo, le karaté, le taekwondo, le jiu-jitsu, etc. porte une bande de tissu de couleur autour de la taille pour illustrer leur niveau d’avancement dans l’art martial pratiqué.

Le port des ceintures pourrait venir, à la base, des samouraïs qui portaient un obi (ceinture) pour maintenant leur sabre à leur taille. Mais cette pratique a évolué dans le cadre d’un système de gradation afin d’illustrer des balises d’apprentissages témoignant le niveau d’avancement des pratiquants.

Le système Gokyo
Le système Gokyo est une des représentations très rependues par les pratiquants en Judo. Il consiste à avoir 5 kyu’s (niveaux de ceinture) soit les ceintures : jaune, orange, verte, bleu et marron/brune) afin de gravir les échelons vers la prestigieuse ceinture noire.

Le système 10 kyu’s
Le système Ju kyu’s est aussi très rependu. Il consiste à avoir 10 kyu’s, représenté par des demi-niveaux signifiant l’avancement à mi-chemin entre deux grades de ceinture par rapport au Gokyo. Il est généralement symbolisé par une ligne noire médiane ou encore une ceinture à deux couleurs (ex. moitié jaune et moitié orange).

Autres systèmes
Il existe beaucoup d’autres systèmes de gradation par exemple le Jiu Jitsu Brésilien (BJJ): bleu, violet, brune et noire.

L’ordre des ceintures de couleur
Si l’ordre le plus répandu est sans doute celui de jaune, orange, vert, bleu, marron et noir. Cet ordre représenterait la progression, soit de blanc représentant le potentiel et la pureté à noire, celle qui est une fusion de toutes les couleurs.

Par la suite, la ceinture noire par usure ou par l’utilisation d’autres couleurs, pâlie va vers la blanche-rouge et ceinture rouge. Rouge, étant la ceinture couleur de la protection en orient. 

Par contre, en Kyokushinkaï et dans certaines écoles de Ninjutsu, l’ordre des couleurs est différent basé sur le Gokyo/Godaï représentant les 5 apprentissages associés aux 5 éléments de la connaissance symbolisée par la terre, l’eau, le feu, l’air et le l’éther/le vide(kara)/vacuité. Ainsi chacun des éléments est associé à des couleurs soit : orange, bleu, jaune/rouge, vert, marron/brune.

La ceinture et les dan’s
Suite à la passation de la ceinture noire, les pratiquants soient ensuite reconnus comme premier (dit shodan) et il y a encore un système de gradation qui s’échelonne en général jusqu’au niveau du 10e dan. Souvent le niveau de 10e dan est réservé au fondateur d’une ryu (un style, une école). De plus, bien qu’a une certaine époque les menkyo (licence), les titres (généralement tiré du système militaire) et les dan’s étaient des concepts indépendants, mais il est plutôt commun maintenant d’obtenir à la passation d’un dan un titre martial comme *Sensei, shihan, Renshi, Kyoshi, Hanshi, Shinan, … et les menkyo qui étaient à l’époque très difficile à obtenir est maintenant quasi inexistant. D’autres parts, certains budo ont adopté la possibilité d’obtenir plus de 10 dan, ce qui relativement commun en ninjutsu représentant le nombre de dan’s obtenue de différentes écoles de ninjutsu. Ou encore obtenir un 10 à 12e dans post-mortem pour l’ensemble d’une vie d’accomplissement des arts martiaux.

 

* Les titres martiaux feront partie d’un futur article de blog.